Au cœur de la Normandie

1850-1870
La Maison de Séraphin est une grande maison traditionnelle de style Mansard. Bâtie au milieu du XIXè siècle par Pierre Debleds. Éleveur, producteur de viande bovine, Pierre Debleds était agri-manager avant l’heure.
1909
Puis, on retrouve la trace d’un Louis Brüder, alsacien qui se réfugie en Normandie avant la 1ère guerre mondiale. Il baptise la maison « Chateau Brüder ». Louis Brüder fut suspecté de collaboration avec l’ennemi pour avoir fait des signaux vers la mer de l’étage le plus haut de la maison… Cela semble peu probable.
1914-1918
Pendant la 1ère guerre, il est possible que la maison ait servi de lieu de repos pour les soldats avant qu’ils ne repartent vers le front (cf texte de la carte postale de 1915).
30′
La maison abrite le bonheur de familles qui profitent de son cadre agréable, de son jardin et de ses arbres fruitiers dans les années 30.  Nous avons eu la chance d’accueillir Monsieur Vincent qu se souvient avoir passé l’été 39 avec son grand-père, le Professeur de physique Jules Lemoine.
1940
Pendant les années sombres, à partir de 1940, la maison est réquisitionnée et occupée par les allemands, le drapeau nazi est accroché sur sa façade.
6 juin 1944
Les soldats britanniques transforment la maison en infirmerie à la libération de Ranville, juste après la prise du pont basculant de Bénouville le matin du 6 juin. Une maquette de la maison à cette époque est en bonne place au Musée Mémorial Pégasus (photo).
Après la guerre
La Maison de Séraphin est une résidence privée jusqu’en 1964
1964-1997
En 1964, la maison est léguée à l’association «Les Papillons Blancs» qui accueille des enfants jusqu’en 1997.
1999-2014
Les derniers occupants, Réjane et Raoul lui ont redonnée vie.
Depuis 2014 À notre tour…
Nous mettons tout en oeuvre pour faire revivre cette maison et l’entretenir. Nous espérons que cette bâtisse sera encore existante dans un siècle. Nous nous donnons le devoir de lui permettre de durer le plus longtemps possible et de rester un témoignage du patrimoine et de l’histoire de notre village de Ranville.

Le chateau Debleds fin XIXème siècle

C’était en 1915 !

Ranville en juin 2014

Les marronniers sont majestueux


maquette de la Maison présente au Musée Mémorial Pegasus de Ranville

Share This