Connue dans le monde entier,
cette spécialité normande se déguste parfois dans la matinée … 🙂

Si vous avez envie d’essayer de cuisiner :
Pour 4 personnes
1,2 kg de tripes, 2 pieds de veau, 8 carottes, 4 blancs de poireau, 300 g d’oignons blancs, 2 gousses d’ail, 1,5 l de cidre sec, 15 cl de calvados, 1 bouquet garni, 2 feuilles de laurier, 3 clous de girofle, 50 g de beurre, 150 g de farine, sel, poivre

 

 

Préparation
Faites fendre les pieds de veau en deux et faites découper les tripes en gros morceaux par votre tripier.
Epluchez les carottes et les oignons et coupez-les en rondelles.
Lavez les poireaux, coupez-les en deux dans leur longueur et liez-les en botte.
Dans une cocotte en fonte, faites fondre le beurre et mettez-y les oignons à revenir sans dorer.
Ajoutez les carottes. Posez par-dessus les tripes, les pieds de veau fendus et la botte de poireaux. Mouillez avec le cidre et le calvados.
Ajoutez l’ail épluché et fendu, le bouquet garni, les feuilles de laurier et les clous de girofle.
Salez et poivrez.
Couvrez la cocotte et « lutez » le couvercle : mouillez la farine avec un peu d’eau, de manière à obtenir une pâte collante. Roulez cette pâte en un long ruban et appliquez-le tout autour du couvercle, de façon à le fermer hermétiquement.

Mettez la cocotte à feu doux sur une plaque isolante ou au four sur thermostat 4 (140 °C)
Laissez mijoter de 3 heures à 4 heures.
A la fin de la cuisson, cassez le lut et ouvrez la cocotte.
Otez les petits os des pieds de veau.
Servez dans la cocotte.
Ce plat s’accompagne traditionnellement de pommes de terre à la vapeur

 

Share This