La récolte

Les pommiers du jardin, dans le verger et au bord de l’aiguillon nous donnent des pommes de variétés différentes ! À partir de fin août, nous avons les premières et sans aucun conservateur, nous réussissons à conserver quelques pommes jusqu’en mars.

 

Nous les offrons à nos hôtes au petit déjeuner, dans une corbeille de fruits, en gelée…. et bien entendu en pâtisserie.

Les recettes de Séraphin …

La tarte aux pommes….

Un classique de notre belle Normandie. Une belle pâte brisée tout simplement, un lit de compotes et de belle tranches de pommes bien fines positionnées en arrondi.
Pas trop de sucre pour garder la légère acidité des pommes. Une cuisson lente au four et si possible, l’utilisation d’un plat à tarte troué est géniale. Cette solution permet une cuisson parfaite de la pâte

La pomme au four

La recette la plus simple, un trou dans la pomme avec un outil pour enlever le trognon. On y met un peu de confiture de mûres, de framboises ou…autre.
Pour sophistiquer la recette, on va farcir la confiture avec quelques morceaux de fruits confits.
Un peu de sucre et au four !

 

Le gâteau aux pommes

220g de sucre, 3 oeufs, 1/2 paquet de levure, 1 paqu

et de sucre vanillé, 125g de farine, 1/2 verre d’huile de tournesol, 4 pommes du verger.
Mélanger tous les ingrédients, pour rajouter les pommes coupées en dés. Mettre la préapration dans un moule en silicone et cuire pendant 40 à 50 mn à 160°C

Les outils de travail bien utiles

Share This